- OREVA_Portrait du mois décembre 2017

 


Philippe Charlier
OREVA
Portrait à télécharger : OREVA Portrait by APADLO_dec 2017

 

Le sens du commerce dans les veines !
Philippe Charlier a toujours travaillé en B to B en tant que commercial puis Directeur Régional dans des secteurs aussi variés que le Transport International, la location de voitures, l’imprimerie,  le Transport de fonds et bien sûr le nettoyage. Après toutes ces expériences, il décide en 2015 de créer sa propre entreprise dans la propreté et le multiservices. OREVA, qui signifie Organisation et Valeurs, est le fruit de la réflexion de trois associés : Philippe Charlier, Hugo Charbonnel et Franck Bouaziz. Une quarantaine d’agents (correspondant à 25 temps plein) et une équipe de 4 personnes au service administratif (Direction, Commercial, RH, Exploitation, Finances) compose l’effectif de cette jeune entreprise.

Quel est votre métier ?
Nous avons deux activités :

  • La première concerne le nettoyage de bâtiments tertiaires, industriels et commerciaux.
  • La seconde activité propose des prestations multi-services en entreprise : plomberie, serrurerie, électricité, peinture, déménagement, jardinage, montage de meuble, réparations…

« Notre métier ?  C’est essentiellement du RH, du RH et encore du RH !  »

Quelle est votre valeur ajoutée ?
OREVA porte les valeurs humaines au centre de son activité. Pour fidéliser ses équipes, Philippe insiste sur le respect de principes essentiels à la bonne réalisation de leur mission :

  • Leur donner le temps nécessaire pour réaliser leur mission de nettoyage
  • Leur fournir du bon matériel et un stock de produits adapté
  • Leur expliquer en détail les contours de chacune de leur mission  (il faut transformer le cahier des charges du client en un langage limpide pour l’agent
  • Les accompagner régulièrement sur le terrain
  • Leur offrir une rémunération juste en fonction du travail réalisé

OREVA a également mis en place un partenariat avec le SYTRAL proposant aux salariés une remise supplémentaire sur leur abonnement.

« On ne peut pas  réussir dans un  métier d’hommes,  si on n’aime pas  les hommes ! »

Des contraintes de recrutement
Les métiers de la propreté pâtissent d’un déficit d’image à cause, d’une part, du temps partiel et, d’autre part, des horaires décalés (6h-9h / 17h-20h). Chez OREVA, 50% des salariés ont plus de 50 ans et moins de 20% ont moins de 25 ans.

« Pour réhabiliter ce métier, il faudrait favoriser le travail en journée. Faire le ménage à 15h dans vos bureaux,  c’est ce qu’on appelle la co-activité ! Mais nous en sommes encore loin… loin derrière certains pays nordiques qui appliquent peu à peu ce modèle. Si l’on pouvait proposer du temps plein et du travail en journée, tout serait plus simple pour fidéliser les agents et les mobiliser encore davantage !  Mais c’est une véritable prise de conscience sociétale que nous attendons, sans compter les difficultés de mise en œuvre liées aux nuisances sonores et aux risques d’accident… » précise Philippe Charlier qui bénéficie la plus part du temps d’un recrutement de bouche à oreille.

Est-il possible d’évoluer dans ces métiers ?
C’est un métier ouvert à tous, mais surtout au courageux ! A ceux qui acceptent de se lever tôt, de se coucher tard, d’être présent et disponible en permanence. La réussite dans ce métier, c’est le travail. Un agent qui travaille beaucoup va forcément évoluer. D’agent, il peut devenir Chef d’équipe sur site, manager, puis responsable de plusieurs sites, responsable de secteur ou encore commercial. Il existe 40 000 entreprises de nettoyage en France (près de 300 en région lyonnaise).

Qui sont vos clients ?
Notre clientèle est avant tout locale. On ne peut pas se permettre de déplacer nos agents au-delà d’une distance d’une heure. TPE, PME et grands groupes constituent notre principale clientèle, sans oublier les property manager (gestionnaire des immeubles tertiaires) et les régies d’immeuble.

Qu’est-ce qui vous anime  au quotidien ?
“Animer les forces de vente bien sûr mais également donner du sens à son travail avec cette volonté de casser un peu les codes du métier en lui apportant une dimension sociale”.

Quand par exemple Philippe suit un agent, il part travailler avec lui, sur le terrain :
« Parfois, je lui demande simplement de me regarder travailler afin de lui montrer les gestes,
les postures qui font gagner du temps et qui ne traumatisent pas le corps ». C’est sa méthode pour être au plus près des salariés et leur montrer ce que l’on attend précisément d’eux. Car chaque client est un cas particulier, l’un nécessite 1 heure sur site, un autre 3 heures : ce n’est pas la même prestation ; il faut donc que l’agent adapte son travail à chaque client.

Et quand un agent a des difficultés personnelles, il n’est pas rare pour lui d’évoquer ses problèmes auprès de la responsable RH qui prendra tout le temps nécessaire pour l’aider à trouver des solutions en utilisant son réseau et ses connaissances.

L’idée éco-responsable
Il y a deux ans, constatant en entreprise la pauvre allure d’un sapin de Noël, Philippe Charlier a eu l’idée de mettre en place un service de livraison de sapin décoré dans les entreprises tout en reversant les bénéfices à l’UNICEF Rhône. Chaque entreprise propose également en interne une collecte de cadeaux qui seront redistribués par OREVA aux Associations de protection de l’enfance. L’opération est bien entendu renouvelée chaque année !

Pourquoi adhérer à l’APADLO ?
« Nous avons un métier de proximité et adhérer à un réseau local de chefs d’entreprise nousa paru évident pour nouer des liens avec notre environnement local et pour nous donner une plus grande visibilité. APADLO diffuse notamment l’offre « Les Sapins Sympas » auprès de ses réseaux ; un moyen également de nous faire connaître».

 

OREVA
12 Chemin du Jubin
69570 DARDILLY
Tél. 04 72 19 16 10
accueil@oreva.fr
www.oreva.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *